Les 36 Communes

Ville du Soler

Située sur les hauteurs de la rive droite de la Têt, à moins d’1 heure des premières pistes de ski, à 20 minutes des plages de la Méditerranée, la ville du Soler est également à moins de 2 heures des grandes capitales régionales, Barcelone, Toulouse et Montpellier. Posé sur un terroir aux mille et une facettes, la lumière est omniprésente. Du Nord au Sud et d’Est en Ouest, le soleil inonde le vignoble et les grands vergers fruitiers. Ses rayons réchauffent les cayroux du centre historique avant de finir leur course à l’ombre rassurante du Canigou.

La superficie de la commune est de 1 035 hectares et son altitude varie entre 43 et 92 mètres.

Maire

Armelle Revel-Fourcade

L'histoire

Les atouts d’un positionnement géographique attractif pour son économie et la création de Pôles de compétences.

A 10 minutes de l’aéroport et de la gare de Perpignan, la ville du Soler offre de réels potentiels logistiques et bénéficie d’une attractivité économique comme en atteste le dynamisme de sa Zone Économique. Des filières d’excellences liés aux nouvelles technologies et à l’audiovisuel font d’ores et déjà référence sur le territoire de la communauté urbaine. La Cité Digitale du Soler est déjà une réalité avec la construction du Pôle Numérique qui va réunir étudiants, jeunes entrepreneurs de start up.

0

Solériens

Nombre d'Habitants

La Ville du Soler compte environ 7 868 habitants. Ses habitants sont appelés les Solériens.

Une qualité de vie entre nature, tradition et modernité…

Forte d’une offre de loisirs variée autour du complexe sportif Jo Maso, de 2 stades, du Lac du Moulin, de la Médiathèque, de l’observatoire d’astronomie, des sentiers de randonnées, des espaces communaux à la disposition des nombreux bénévoles qui sont les acteurs du « bien vivre » au Soler.

Fidèle à son histoire, la ville du Soler n’en demeure pas moins résolument tournée vers le futur grâce à de nombreux évènements culturels dédiés à la science et la connaissance. Le grand projet communautaire d’aménagement et de valorisation du patrimoine naturel des Berges de la Têt, depuis Le Soler jusqu’à Canet-en-Roussillon, exprime bien cette volonté d’offrir en héritage un avenir durable aux prochaines générations.