Inauguration du Projet S-Able 🏖️

Projet S-ABLE : mise en place de filets expérimentaux de lutte contre l'érosion du trait de côte sur la commune de Sainte-Marie-La-Mer.

Face à la dynamique littorale et aux enjeux du changement climatique, la préservation de notre trait de côte est apparue comme un enjeu majeur. Depuis plusieurs années, Perpignan Méditerranée Métropole lance de multiples actions, avec une vision portée sur des techniques douces et innovantes comme le projet « S-ABLE » proposé en partenariat avec son fondateur M. Dominique Michon, qui est une première en Méditerranée.

Jeudi 19 mai à 16h30, Edmond Jorda, Maire de Sainte-Marie-la-Mer, conseiller communautaire, et Christophe Manas, conseiller régional, étaient présents pour la mise en place de filets expérimentaux de lutte contre l’érosion du trait de côte sur la commune de Sainte-Marie-la-Mer.

Cette opération menée par Perpignan Méditerranée Métropole permet d’expérimenter un nouveau dispositif d’atténuateur de houle permettant de fixer le sable et donc de limiter le recul du trait de côte situé au nord immédiat du dernier épi présent sur la commune de Sainte-Marie-la-Mer.

Le dispositif est lesté au fond par des chaines dimensionnées pour subir une charge de 12 tonnes. Les filets font 1,10m de haut et 1,50m de large. Les bouées qui y sont rattachées ont leur sommet à 1,50m maximum.


Les filets sont conçus pour reposer au fond de l’eau. Ils ne sont pas visibles depuis la surface et ne gênent pas la navigation. Les mailles fines du filet permettent de recréer un stock de sables et former une nouvelle dune sous-marine (voir photo ci-dessous).

Perpignan Méditerranée Métropole est accompagnée du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) dans le cadre d’un partenariat en recherche et développement. L’OBSCAT est associé au suivi du dispositif et des comités de pilotage seront organisées tout au long de l’expérimentation, permettant d’associer les différents acteurs au suivi du dispositif (Elus, DDTM, parc marin, etc.).

  • 400 m de filets.
  • 13 mois de suivi expĂ©rimental.
  • 130 000 € HT de pose de filet financĂ©s par Perpignan MĂ©diterranĂ©e MĂ©tropole.
  • 95 425 € HT pour le programme de suivi, financĂ©s par Perpignan MĂ©diterranĂ©e MĂ©tropole, composĂ© de 3 tâches : suivi par camĂ©ra, traitement bathymĂ©trique et un suivi hydrodynamique/modĂ©lisation.
  • Le programme est cofinancĂ© par le BRGM Ă  hauteur de 20% du montant total.
  • Projet subventionnĂ© Ă  80% par la RĂ©gion Occitanie PyrĂ©nĂ©es MĂ©diterranĂ©e.

Le dispositif expérimental sera positionné :

  • Dans la bande de 300 m
  • Parallèlement Ă  la cĂ´te pour prĂ©server le transit gĂ©nĂ©ral au maximum ;
  • Un premier linĂ©aire de 200m en figurĂ© vert sera positionnĂ© ;
  • Après 45j, il sera renforcĂ© par un linĂ©aire de 100m en figurĂ© jaune soit en sĂ©rie longitudinale, soit en parallèle ;
  • Suite au gains rĂ©alisĂ©s entre 10 et 12 mois, un dernier rajout de 100m en figurĂ© rouge sera opĂ©rĂ©.